Un nouvel alliage appelé à remplacer les gaz fluorés comme réfrigérants

Des chercheurs espagnols et allemands ont développé un matériau prometteur à base de nickel, de manganèse et d’indium pouvant emmagasiner de la chaleur et rafraîchir l’air ambiant lorsqu’il est soumis à une pression de 2,6 kilobars. Cet effet appelé « barocalorique » est similaire à celui exploité lors du cycle de compression et de décompression des gaz réfrigérants dans les frigos. Mieux, cet alliage peut aussi produire de la chaleur en le soumettant à un champ magnétique. Ce matériau « double effet » est idéal pour moduler précisément la température des appareils. Son utilisation est envisagée au plus tôt d’ici à 5 ans.

Source : Science & vie, juin 2010, p.40.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s