Un ingénieur « virtuel » en maintenance préventive…

Pour des équipements qui fonctionnent continuellement, tout arrêt non planifié peut devenir rapidement un désastre pour l’entreprise. Effectuer de la maintenance préventive peut aider à réduire les arrêts non planifiés sans toutefois les éliminer.

David Brown de l’Université de Portsmouth en Angleterre travaille au développement d’un ingénieur virtuel qui aviserait les différents intervenants lorsque les composantes de l’équipement peuvent être défectueuses.  Ce système virtuel est basé sur l’analyse de la charge des moteurs électriques des équipements. Quand tout fonctionne correctement, les moteurs fonctionnent suivant une courbe de charge donnée. Lorsque les conditions changent, la courbe de charge change : l’ingénieur virtuel avertirait les intervenants des conditions de changement.

Le système virtuel a le potentiel d’apprendre : suivant les problèmes identifiés, le système pourrait associer à une variance donnée de la courbe de charge, un problème donné et, de cette façon, l’ingénieur virtuel serait capable d’avertir et de suggérer par les apprentissages réalisés, les sources possibles de problèmes suivant le type de courbe transmis par les moteurs électriques…

http://www.economist.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s