Détecter les petites tumeurs avant qu’elles ne causent trop de dommages…

Il n’est actuellement pas facile de détecter les tumeurs lorsqu’elles sont petites. Les spécialistes en oncologie les détectent habituellement lorsqu’elles ont commencé à se diffuser dans d’autres tissus et qu’elles accroissent de ce fait les conséquences mortelles.

Le docteur Maitland du Yorkshire Cancer Research Laboratory, à Harrogate en Angleterre a émis l’hypothèse qu’en attachant des protéines bio luminescentes à des virus programmés pour trouver et infecter des cellules qui elles, ont été infectées par le cancer, il sera plus facile de voir et d’identifier les tumeurs. Les protéines bioluminescentes proviennent d’un organisme marin, l’ Aequorea victoria de la famille des méduses. L’extraction de ces protéines a d’ailleurs été récompensé par le prix Nobel de Chimie en 2008.

L’équipe du docteur Maitland travaille actuellement à changer la couleur bio luminsescente du vert au rouge, pour  faciliter la détection des tumeurs.

Autre point présentant des difficultés présentement : Les caméras permettant de numériser le corps par petites tranches coûtent très chers (750K$) et pourraient nuire à la diffusion des techniques de détection mises au point. Les techniques ne pourront pas être mises à l’essai avant 5 ans ce qui laisse présager que les coûts de ce type de caméras puissent baisser d’ici-là.

Références

http://www.economist.com/

http://www.gather.com/

http://portal.acs.org/

http://www.yorkshirecancerresearch.org.uk/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s