Des « Lab-on-a-chips » conçus avec une imprimante et le logiciel PowerPoint

Un « lab-on-a-chip » (LOC) est un microcircuit servant à étudier à petite échelle (picolitre à microlitre) les caractéristiques des fluides. Ces LOC permettent de concevoir des systèmes d’analyse chimique, de contrôles environnementaux, des diagnostics médicaux et autres applications dans le domaine de la chimie synthétique (micro réacteur, etc.).  Ces LOC coûtent toutefois 500$ et plus selon le design.

Joe Childs, professeur de physique à l’école secondaire Cambridge Rindge and Latin School au Massachusetts, a trouvé une façon très économique de fabriquer des LOC : concevoir le plan du circuit sur le logiciel PowerPointTM, le photocopier à plusieurs reprises sur le même film transparent à l’aide d’une photocopieuse jusqu’à ce que l’encre appliqué sur le film transparent acquiert une épaisseur. L’impression faite de ce circuit devient l’épreuve négative permettant de créer les micro canaux du LOC sur un polymère.

Le LOC est rudimentaire, mais il fonctionne et pourra servir à la formation d’étudiants pour leur permettre de comprendre cette science en expérimentant des LOC fonctionnels à très bas prix.  Le laboratoire micro fluidique de l’université Harvard (Harvard’s School of Engineering and Applied Sciences (SEAS) et son directeur, Anas Chalah, en feront usage dans un premier cours : ES 123, “Introduction to Fluid Mechanics and Transport Processes.

Référence

http://www.seas.harvard.edu/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s