Qu’ont en commun Fisker, Tesla et Delta Motorsport ?

Un indice : ce sont 3 nouvelles compagnies automobiles…

Fisker Karma

Tesla S

Delta Motorsport

Au début du siècle dernier, il y avait plus d’une centaine de manufacturiers automobiles  produisant des véhicules pour ce tout nouveau marché du transport créé, à l’époque, par l’avancement des technologies. De cette ère, il ne restait plus, à la fin de ce siècle, qu’une douzaine de grands manufacturiers automobiles aptes à produire et commercialiser des véhicules.

Les changements technologiques importants  qui  surviennent dans le domaine des processus manufacturiers (fabrication en série de pièces en matériaux composites, impression 3D, etc.) associés aux récentes innovations dans le domaine des véhicules électriques, ont permis à la compagnie Tesla (Californie, États-Unis) de présenter, en 2008, la Tesla roadster, la première voiture électrique pouvant circuler sans restriction sur les routes nord américaines.

En 2008 naissait la compagnie Fisker automotive, aussi de Californie, États-Unis, qui a réussi à commercialiser la Karma, première voiture hybride rechargeable de luxe. Ce véhicule peut parcourir 80 km en mode électrique avant que le moteur à essence n’intervienne pour lui permettre de parcourir une distance additionnelle de 403 km.

Le 9 mai 2011, une petite compagnie fondée en 2005, ne comptant que 10 employés,  la compagnie Delta Motorsport, a présenté pas 1 mais plutôt 5 prototypes de  sa voiture électrique E-4 Coupe à l’aide d’un mince budget de 1,2m$.

Dotée de 4 places, de 4 roues motrices et d’une carrosserie faite de fibres de verre et de pièces en composite, cette voiture a été développée tout près du circuit de course Silverstone en Angleterre. Elle a de ce fait, bénéficié de la possibilité de faire produire en sous-contrat de nombreuses pièces par les entreprises associées à l’industrie de la formule 1 aussi installées dans cette «motorsport valley». Les nouvelles approches manufacturières pour produire des pièces en matériaux composites  permettent à Delta Motorsport de tenter de commercialiser des véhicules à faible volume.

Il y a quelques années, une compagnie automobile devait investir 1 milliards$ et planifier vendre 500,000 voitures pour être rentable. Mr. Dobson, le responsable de la compagnie Delta Motorsport pense être en mesure de mettre la voiture E-4 en production avec environ 7 millions$…

Références

http://www.teslamotors.com/

http://www.fiskerautomotive.com/

http://www.delta-motorsport.com/

http://www.economist.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s