ZEHST : un avion hypersonique vert, inspiré du Concorde

Les compagnies EADS et ASTRIUM, en partenariat avec le centre français de recherche aérospatiale ONERA, veulent développer un système de transport commercial à grande vitesse, capable d’effectuer des vols long-courriers, tels que Tokyo-Los Angeles ou Tokyo-Londres, en moins de 2h30, avec un très faible impact environnemental. Cet avion proposé s’appelle ZEHST, nom qui signifie en anglais «système de transport hypersonique à zéro émission» (Zero Emission Hypersonic Transportation).

De par sa forme, l’avion projeté ressemble au Concorde, le seul avion supersonique conçu et utilisé pour des vols commerciaux (de 1976 à 2003). Il faut dire que cet avion avait été développé à l’époque par Sud-Aviation et British Aircraft Corp. (devenue par la suite BAE SYSTEMS). Sud-Aviation s’est aussi transformé, devenant  l’Aérospatiale et, après maintes fusions… EADS.

Ce nouvel avion propose plusieurs innovations du point de vue technologies et environnement. Pouvant transporter environ 100 passagers, cet avion sera muni de 3 types de moteurs. Il pourra décoller d’une piste standard à l’aide de 2 turboréacteurs haute puissance sans post-combustion (réchauffe), fonctionnant au biocarburant,  qui lui permettront d’atteindre 5 km et une vitesse de Mach 0,8. Ces moteurs entreront à nouveau en fonction lors de l’atterrissage.

Deux petits moteurs-fusées à ergols liquides (hydrogène/oxygène) puis un troisième modèle plus grand (développé à partir des moteurs-fusées utilisés par les lanceurs commerciaux Ariane) permettent ensuite à l’aéronef de poursuivre son ascension pour rejoindre son altitude de croisière et effectuer une accélération en régime transsonique pour atteindre Mach 2,5.

Quand l’appareil atteint une vitesse suffisante et 23 km d’altitude, deux statoréacteurs atmosphériques à hydrogène prennent le relais pour assurer une vitesse de croisière à plus de Mach 4, un nombre de Mach optimal en termes de consommation de carburant, pour une altitude maximale de 32 km.

L’usage de biocarburants  et d’un mélange d’hydrogène et d’oxygène feront de cet avion, un moyen de transport en respect de l’environnement. Avec du financement et peu de pépins, cet avion pourrait voir le jour en 2050…

Référence

eads.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s