Les Pop Up Stores en 2011, phénomène Hype du moment ou concept en perte de vitesse ?

La compagmie Illy a créé un magasin d'un conteneur qui s'ouvre de tous les côtés pour faire apparaître un espace d'habitation entièrement meublé.

Selon Wikipedia, un Pop Up stores, également connu sous les noms de Pop-up de détail, pop-up shop ou détail flash, est une tendance de l’ouverture à court terme d’espaces de vente au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni. Au cours des dernières années, le concept s’est transformé pour prendre une multitude d’avenues sur toute la planète.

Le "London Fashion Bus". sur la route depuis mai 2003, est une salle d'exposition mobile continuellement en déplacement, présentant plus de 1,400 pièces des travaux de 40 designers.

Pour Jean-Claude Poitras, l’idée aurait d’abord germé aux États-Unis en 2003, mais vite récupérée par la griffe de prestige japonaise «Comme des garçons», en 2004, à Berlin.

Concept qui a aujourd’hui plus de 8 ans, les Pop Up Stores, phénomène Hype du moment ou  concept en perte de vitesse ?

Toys 'R Us avit ouvert 100 magasins temporaires avant la période des fêtes en 2009, puis 600 en 2011. Pour 2011, ils planifient une réduction de ce type de magasins.

Commençons toutefois par analyser qui se sert de ce concept et pourquoi. Il y a de grandes chaînes qui ouvrent des magasins temporaires en période d’affluence. Il y a les artistes, designers, couturiers qui ouvrent ces magasins éphémères le temps d’une journée, d’un weekend, de quelques jours ou plus, pour tester de nouvelles collections, une nouvelle tendance ou offrir à un endroit une bulle d’un grand magasin. Il y a des évènements mondains qui deviennent occasion d’affaires pour qui sait faire usage de ce concept.

Godiva a ouvert une boutique Pop Up à New York pour une journée à la Saint-Valentin cette année.

Au Québec, Daniel Noiseux a conçu Muvbox, une boîte qui, en moins d’une minute,  se déploie et se transforme en resto, en boutique, en espace d’exposition, etc., avec la complicité de l’agence Sid Lee.

Reebok a ouvert un Pop Up store appelé "Flash" pour un mois à la gallerie d'art contemporain CVZ de New York

Ce conteneur maritime recyclé et alimenté à l’énergie solaire se retrouve :

  • aux quais du Vieux-Port de Montréal pour nous offrir, tout l’été, le homard des Îles ;
  • sous la tour Eiffel à Paris pour offrir de la nourriture et autres, Muvbox acheté par Sogeres, grande société française de restauration collective.

Et puis, il y a les Guerlain, Chanel, Nescafé, Nespresso, Prada, Nike, Crate & Barrel, Tommy Hilfiger, Louis Vitton, Hermès (avec son Silk bar qui se balade de Hong Kong à Rio) et plusieurs autres qui utilise ce concept en le transformant à leur façon, comme un artiste qui retravaille son oeuvre.

Toujours en vogue les Pop Up Stores ? Fort possiblement puisque ce concept continue de se métamorphoser au gré des artistes et designers pour répondre directement aux besoins des consommateurs, rapidement… pour un court instant…

Références

Le Devoir    CNBC         Le Figaro       Business insider

Une réflexion au sujet de « Les Pop Up Stores en 2011, phénomène Hype du moment ou concept en perte de vitesse ? »

  1. Ping : Les Pop Up Stores en 2011, phénomène Hype du moment ou concept en perte de vitesse ? | Coworking & Concept Store - project in Laval | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s