Perte de cheveux : une vraie solution ?

Que faire lorsqu’on perd ses cheveux? Faire attention ? Faire usage d’un produit  «miracle» pour les faire repousser? Envisager une transplantation ou plus simplement… raser ce qu’il reste ? Ce n’est pas facile, mais, dans les faits, ces questions, des millions d’hommes (et de femmes) se les posent sans vraiment trouver de réponses satisfaisantes.

Des chercheurs de l’université Yale au Connecticut, États-Unis, ont peut-être trouvé une solution pour régénérer les cheveux : en fait, une piste  différente des solutions offertes jusqu’à présent sur le marché.

Les chercheurs ont découvert la source du signal qui permet aux cellules souches de faire pousser les cheveux. Pour Valerie Horsley, professeur  en biologie moléculaire et cellulaire à l’université Yale et son équipe, le défi est de faire communiquer les cellules dormantes à la racine des  cheveux (qui ne poussent plus) avec les cellules souches actives de la couche grasse de la peau. Le signal proviendrait des cellules souches de cette couche grasse dans le cas de souris auxquelles, la repousse de poils a été réactivée tel que décrit dans un article de recherche paru dans la revue Cell le 2 septembre 2011. Reste à savoir si leur découverte auprès des souris présentera les mêmes résultats chez les humains. L’équipe de chercheurs de Yale cherche aussi à comprendre si d’autres signaux  permettent de réguler la croissance des cheveux.

Ce n’est pas encore une solution, mais une piste drôlement intéressante à un problème embêtant. À suivre…

Référence

Yale

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s