MIT : le «goût» des mathématiques

Vous ne le saviez probablement pas, mais la conception d’arômes qui donne la saveur aux aliments préparés et boissons, l’odeur aux produits de nettoyage, le parfum aux eaux de toilette et autres produits maison, représente une industrie de plusieurs milliards d’Euros. Les compagnies qui conçoivent ces arômes dépensent plusieurs millions d’Euros en R&D, dépenses incluant l’évaluation de ces arômes auprès des consommateurs.

Image provenant de http://img.webmd.com/Ce n’est toutefois pas évident d’évaluer les résultats d’essais auprès des consommateurs. La préférence de ces consommateurs peut tellement varier d’une personne à l’autre qu’il devient presque impossible d’établir un consensus. L’idéal serait de prélever plus de données des consommateurs mis à l’essai. Toutefois, après un échantillonnage de plus de 40 saveurs, les personnes ont tendance à souffrir d’une «fatigue olfactive», ce qui limite l’échantillonnage possible…

Que faire alors? La compagnie suisse spécialisée en conception de saveurs Givaudan a demandé l’aide des chercheurs du MIT situé à Cambridge aux États-Unis et de l’Université d’Antwerp en Belgique pour résoudre ce problème. Ces chercheurs ont trouvé une solution mathématique basée sur la programmation génétique

Mais qu’est-ce que la programmation génétique? Cette vidéo introduit ce domaine de recherche.

Les chercheurs Una-May O’Reilly et Kalyan Veeramachaneni tous deux du «Computer Science and Artificial Intelligence Laboratory» (CSAIL) du MIT et Ekaterina Vladislavleva de l’université d’Antwerp ont développé des algorithmes génétiques pour interpréter les résultats d’essais de 69 consommateurs appelés à évaluer 36 différentes combinaisons de 7 saveurs de base.

Im,age provenant de http://www.givaudan.com/

Les chercheurs ont réussi à produire mathématiquement des profils pour chaque consommateur mis à l’essai, pouvant ainsi les regrouper selon leurs goûts. Ils ont ensuite développer d’autres algorithmes pour prédire leurs goûts pour de nouvelles combinaisons de saveurs, prédictions qui se sont avérées valides.

Image provenant de http://www.springerlink.com/

La représentation mathématique de la réponse d'un consommateur expert évaluant une composition de saveur donnée et le pointage d'appréciation correspondant (Liking Score ou LS)

Les chercheurs de la compagnie Givaudan songent maintenant à modifier les protocoles d’essai pour intégrer ces nouveaux outils mathématiques pouvant rendre leurs essais auprès des consommateurs plus efficaces et précis.

Les résultats de recherche des chercheurs du MIT et de l’Université d’Antwerp ont été publiés dans la revue scientifique «Genetic Programming and Evolvable Machines». (HTML, PDF)

RÉFÉRENCE

Nouvelles MIT

Une réflexion au sujet de « MIT : le «goût» des mathématiques »

  1. Ping : MIT : le «goût» des mathématiques | INNOVATIONS de l'ÉTS et D ... | Autour des maths | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s