Additive manufacturing: an introduction to (almost) all additive technologies

Additive manufacturing or, for many peoples, 3D printing could be done with a variety of materials and a lot of different technology. Did you know that the American Society for Testing and Materials (ASTM) have class all additive technologies in 7 categories?

Would you like to know what are those technologies and how they work, what could they do and what materials could be use? Yes? Read this article on

Roses picture is from adafruit, CC licence, source.

Publicités

Did you said 4D PRINTING??

MD4D

Yes, you read it right! In fact, we’re talking about an evolution of 3D printing! We thought that 3D printing was the future now…

First of all, you need to know what is 4D PRINTING. For that, you need to read the following article on

Picture from James on Printing tips and printers technology Web site, no usage restriction, source.

Dossier spécial : la fabrication additive

La fabrication additive, aussi connue sous le nom d’impression 3D serait, selon plusieurs spécialistes, à la base de la prochaine révolution industrielle. La professeure Sylvie Doré de l’École de technologie supérieure (ÉTS) de Montréal explore les technologies s’y rattachant dans une série de 4 articles.

À lire dans

Image de Inhabitat, licence CC, source.

Biomimetics: Roses to inspire a sticky tape that retain water droplets

 

SNwaterdropA team of researchers from the University of Sydney in Australia has succeeded to create a new material reproducing this feature through biomimetics. The team have designed a nanostructure composed of molecules resembling raspberries.

To understand how they have done that, read the article on Substance ÉTS!

Picture from Samilipe, CC licence, source.

1200$ for an inexpensive 3D metal printer!

Easy! Get the plan and build it!! That’s what Michigan Technological University Joshua Pearce associate-professor’s team propose you. They have conceived this inexpensive 3D metal printer based on simple metal inert gas welding technology in open source.

GB3dimg2

What are you waiting for?

To get details, read the complete article on Substance ÉTS.

Picture from  J.M.Pearce, CC licence, source.

Une imprimante 3D métal «open source» TRÈS ÉCONOMIQUE! (1200$)

Produite par une équipe de scientifiques de l’Université Technologique du Michigan dirigée par le professeur Joshua Pearce, cette imprimante 3D fabrique des objets en métal à faible coût. Elle va permettre à des petites entreprises de rivaliser avec de grands compétiteurs qui ont les ressources pour acquérir des imprimantes pour le métal 3D de hautes performances.

GB3DheaderEt le «chic plus ultra», c’est qu’il vous est possible en «open source» d’acquérir les plans, de la fabriquer et de l’améliorer pour le bien-être de la communauté!

Lire la suite sur Substance ÉTS

L’image est de J.M.Pearce, document sous les termes de la licence GNU Free Documentation, Version 1.2, source.

3D BIO PRINTING : IMPRIMER des MUSCLES et des ORGANES

Image provenant de http://i.i.com.com/cnwk.1d/

Imprimer des pièces d’avions et de robots avec une imprimante 3D, c’est du déjà vu. La compagnie Organovo située à San Diego, Californie, États-Unis, voudrait éventuellement imprimer des organes de remplacement humains en utilisant la technologie d’impression 3D. Ils sont créé une bio-imprimante 3D avec la compagnie australienne Invetech qui a été choisie par la revue Time Magazine comme étant l’une des 50 meilleures inventions en 2010.

Lire la suite

3D BIO-PRINTER for HUMAN MUSCLE and ORGANS

Picture from http://www.technologyreview.com/

Using a 3D printer to build physical objects like airplane parts or robots has been seen. A startup company named Organovo based in San Diego, California, United States, want to eventually print replacement organ using the 3D printing technology. The 3D bio-printer created with the company Invetech from Australia has been recognized by Time Magazine as one of the 50 Best Inventions for 2010.

Lire la suite

CELLULES SOLAIRES en PLASTIQUE : 10,8% d’EFFICACITÉ!

Image provnenat de http://www.plasticstoday.com/

Des capteurs solaires en plastique, mais pourquoi?? Pour plusieurs raisons : les polymères organiques peuvent être produits en grand volume à faibles coûts produisant des capteurs solaires légers, flexibles et économiques. À ces qualités, nous pourrons bientôt dire qu’ils sont aussi efficaces : des chercheurs du laboratoire Yang Yang de l’université UCLA en Californie aux États-Unis ont établi un nouveau record de conversion de puissance à 10,6%!

Lire la suite

QUE FAIRE des DÉBRIS SPATIAUX?

Image provnenat de http://upload.wikimedia.org/wikipedia/

Cartographie des principaux débris spatiaux en orbite terrestre basse

Beaucoup de débris stellaires tournent autour de la planète Terre en orbite terrestre basse. Il y en a tellement que si rien n’est fait, il pourrait se produire une cascade de collisions pouvant rendre cette zone orbitale inutilisable, selon un rapport émis en 2011 par le Conseil National de Recherche (PDF). Les risques que la station spatiale internationale ou tout autre satellite en fonction soient endommagés augmentent constamment. Y a-t-il une solution à ce problème?

Lire la suite