CHEETAH ROBOT sets speed record!

Picture from http://www.armedforces-int.com/

Picture from http://www.ihmc.us/On november the 14th 2011, we got our first look at the « FastRunner« , a robot inspired by an ostrich for a challenge sponsored by the « Defense Advanced Research Projects Agency » (DARPA). In this article, we’ve described too the Cheetah robot built by Boston Dynamics company in United States, made for the same DARPA challenge.  We’ve received interesting news about the Cheetah robot…

Lire la suite

LE ROBOT CHEETAH ÉTABLIT un RECORD de VITESSE!

Image provenant de http://www.wired.com/

Image provenant de http://www.ihmc.us/Le 14 novembre 2011, nous vous avions proposé un article décrivant le développement du robot «FastRunner» inspiré par biomimétisme d’une autruche en réponse à un concours lancé par le «Defense Advanced Research Projects Agency» (DARPA) pour la conception d’un robot pouvant courir à 40 km/h (25 milles/h) pour des fonctions militaires. Et nous vous avions introduit le robot Cheetah que la compagnie Boston Dynamics aux États-Unis développe aussi pour ce concours (basé sur le guépard). Cette compagnie nous a partagé des nouvelles de l’évolution de leur robot…

Lire la suite

SLAM : un système de navigation pour les personnes aveugles et les robots

Image provenant de http://img.mit.edu/

Un robot PR2 conçu par la compagnie Willow Garage muni d'une caméra Microsoft Kinect.

Un nouveau système de navigation conçu par les chercheurs du laboratoire de «Computer Science and Artificial Intelligence» (CSAIL) du MIT à Cambridge aux États-Unis permet à des robots d’élaborer et de maintenir continuellement à jour des cartes de leur environnement. Cette invention pourrait permettre à des robots de naviguer dans des environnements changeants ou inconnus sans intervention humaine. Ces nouveaux systèmes pourraient aussi permettre à des personnes aveugles de trouver leur chemin sans aide dans des hôpitaux et des centres d’achat par exemple.

Lire la suite

Robonaut 2 : après la Station Spatiale, la Lune?

Image provenant de http://www.planet-techno-science.com/

Image provenant de http://www.nasa.gov/Il y a actuellement des robots «en mission» dans la Station Spatiale Internationale (ISS), le robot Robonaut 2 (R2) et trois robots SPHERES, accompagnant les 6 membres d’équipage de l’expédition 30. Ces robots ont des missions bien précises à remplir. Dans un premier volet, nous vous présentons la mission de Robonaut 2 et ses projets d’avenir…

Lire la suite

Hiriko le petit CityCar : remède à nos maux urbains?

Image provenant de http://news.discovery.com/

Le véhicule Hiriko présenté par les dirigeants de l'union européenne

Les grandes cités urbaines sont congestionnées par le circulation routière de nombreuses heures par jour, et bien souvent, 7 jours par semaine. Les places de stationnement manquent. L’air devient de plus en plus pollué. Le transport en commun ne suffit plus à la tâche. Le nombre de véhicules en circulation augmente constamment. Ce portrait doit vous sembler bien local : en réalité, il est pratiquement le même partout. Les solutions innovatrices ne pleuvent pas. Et pourtant…

Lire la suite

Babyloid : un bébé robot pour réduire les symptômes de dépression…

Image provenant de http://thefabweb.com/

Le robot «Babyloid» et son concepteur, le professeur Masayoshi Kanoh.

Image provenant de http://www.chinadaily.com.cn/

Le robot Paro

Image provenant de http://27.media.tumblr.com

Un Tamagotchi

Voici un nouveau robot thérapeutique conçu pour les personnes âgées. Son rôle : réduire les symptômes de dépression en leur tenant compagnie. Comment? En simulant les réactions d’un bébé qui a besoin qu’on prenne soin de lui. C’est comme un mélange de «Tamagotchi »,  un  animal de compagnie virtuel dont les enfants devaient prendre soin (mis en marché par la compagnie Bandai en 1997) et le robot thérapeutique «Paro», un bébé phoque conçu par la compagnie AIST pour tenir compagnie aux personnes âgées. La question : est-ce que ce type de robots peut vraiment diminuer les risques de dépression ?

Lire la suite

Une queue à un robot pour qu’il retombe en équilibre… comme un lézard

Image provenant de http://blogs.discovermagazine.com/

Vous êtes-vous déjà demandé à quoi pouvait bien servir la queue de plusieurs animaux? Certains singes s’en servent comme d’un cinquième membre pour se pendre aux branches des arbres, comme ce singe araignée. D’autres animaux, comme le suggérait John Ostrom, paléontologiste américain du musée d’histoire naturel Peabody de l’Université Yale aux États-Unis, dans un bulletin publié en 1969 (PDF), se servent de leur queue comme d’un stabilisateur actif leur permettant par exemple de retomber sur leurs pattes lorsqu’ils sautent ou font une chute. Les dinosaures à leur époque, s’en servaient pour maintenir leur équilibre en courant, (et en sautant) comme illustré ci-dessous par le dinosaure «Deinonychus antirrhopus» étudié par Ostrom.

Lire la suite

Les gagnants du concours d’affiche du département GPA – automne 2011 à l’ÉTS de Montréal

Image provenant de http://farm8.staticflickr.com/

Des participants préparant leurs affiches.

À l’École de technologie supérieure (ÉTS) de Montréal, Québec, Canada, les étudiants de 1er cycle en génie doivent suivre un cours intitulé: «Projet de fin d’études» à la fin de leur programme d’études.

Sous la supervision d’un professeur, les étudiants, seuls ou en groupes, doivent réaliser un projet de conception en ingénierie, accompli selon un processus créateur et itératif qui repose sur les connaissances acquises en mathématiques, en sciences fondamentales, en sciences du génie et en études complémentaires. Le projet conduit à la présentation d’un rapport technique rédigé selon les normes professionnelles attendues pour un ingénieur professionnel. Le rapport doit faire l’objet d’une communication orale. Au département de génie de la production automatisée, les étudiants doivent de plus réaliser et présenter une affiche synthèse de leur projet.

Lire la suite

Les automates, ces ancêtres des robots

Photo provenant de Jessica Kourkounis pour le New York Times

Jessica Kourkounis for The New York Times Monsieur Charles F. Penniman, un employé à la retraite du musée, prend grand soin de l'automate.

Les robots d’aujourd’hui ont pour ancêtre les automates d’antan (appelé «automaton» en anglais), si populaire au 18e siècle, il y a de cela bien longtemps. Et pourtant certains de ces automates se déplaçaient avec beaucoup de grâce et de minutie, comme il semble encore aujourd’hui, si difficile à réaliser. Nous vous proposons la découverte de l’un de ces automates, l’automate Maillardet, qui, pour plusieurs, fut l’automate le plus complexe jamais construit!

Lire la suite