Processus créatifs

Il y a plusieurs types de processus dans le domaine de l’innovation. Nous allons nous concentrer sur 2 types de processus :

  1. Les processus de créativité
  2. Les processus d’innovation

Les processus de créativité

Selon Wikipedia, un processus créatif est un processus psycholoqique ou psycho-sociologique, volitif (conatif) et cognitif qui aboutit à une production jugée créative, innovante ou inventive. Ce processus peut être vu comme :

  • une succession d’étapes (p. ex. intuition intiale, saturation, incubation, illumination ou "Euréka", vérification)
  • et/ou une alternance entre différents modes de pensée (p. ex. divergent/convergent).

Un processus créatif peut être individuel ou collectif (en petit groupe).

Il existe plusieurs modèles de processus de créativité. Nous allons vous proposer, dans un premier temps, deux processus de créativité :

  1. Le processus de créativité CPS " Thinking Skills Model "
  2. Le processus de créativité CI : créativité improvisée pour les organisations

Le processus de créativité CPS " Thinking Skills Model "

Ce processus a été créé par Puccio, Murdock et Mance en 2007. Depuis plus de 50 ans,  soit depuis l’avènement du processus CPS inventé par Alex Osborn en 1953, de nombreuses versions de processus CPS ont été proposées, dont celle proposées par Puccio, Murdock et Mance en 2007. Pour Carrrier et Gélinas (2011, p. 115), "libre de droits d’utilisation, l’approche de résolution créative de problèmes CPS est aujourd’hui reconnue comme l’un des processus les plus performants pour soutenir concrètement la résolution de problèmes complexes."

Processus de créaticité CPS "Thinking Skill model"

Ce processus se compose d’une série d’étapes qui se réalise en succession. Il y a 3 phases principales et 6 étapes associées à raison de 2 étapes par phase :

3 PHASES 6 ÉTAPES 2 TEMPS
CLARIFICATION Explorer la vision (problématique, souhait, objectif) Divergence
Convergence
Formuler le défi Divergence
Convergence
TRANSFORMATION Explorer les idées Divergence
Convergence
Formuler une solution Divergence
Convergence
IMPLANTATION Explorer l’acceptation de la solution Divergence
Convergence
Formuler un plan d’action Divergence
Convergence

Taille du groupe et durée du processus

  • Taille du groupe : Idéalement, de 5 à 12 personnes. Il est possible d’utiliser ce processus avec un groupe plus grand. Dans ce cas, un animateur expérimenté pourrait aider à gérer efficacement la contribution de tous les participants. À l’inverse, il est aussi possible d’utiliser ce processus de façon individuelle : c’est toutefois possible que l’utilisateur n’arrive pas à générer un nombre aussi grand d’idées dans cette situation.
  • Durée du processus : d’une heure à plusieurs jours selon la complexité du problème ou du projet

Succès de la démarche CPS

Pour plusieurs spécialistes, la performance de ce processus et le succès de la démarche CPS dépendent essentiellement du souci constant que doivent avoir les participants à respecter les temps de divergence (génération d’idées) et de convergence (recentrage des idées) présents à toutes les étapes de ce processus de créativité.

Explication des étapes

Phase 1 – La clarification

La phase de clarification sert à explorer les problèmes, écarts, souhaits ou objectifs à considérer pour être en mesure de sélectionner le défi le plus pertinent. Si la vision du problème à résoudre est claire et que vous savez précisément sur quoi travailler, vous pouvez passer directement à la phase 2 – La transformation. Toutefois, plusieurs spécialistes recommandent de faire malgré tout la phase 1 de clarification : bien souvent, le véritable problème ou la vraie priorité demande à être clarifié ou établi, malgré la perception d’avoir bien cerné le défi à relever.

Étape 1 – Explorer la vision (problématique, souhait, objectif)

Temps 1 : divergence

  • Dresser un portrait des différents écarts (problèmes, souhaits et objectifs) à combler ou buts à poursuivre, en fonction de leur importance stratégique, de la volonté de changer les choses dans le futur, d’occasions à créer, etc.
  • Mettre en perspective un vaste éventail de sujets sur lesquels il serait possible de travailler

Outil de créativité proposé : Assumption busting (versions française et anglaise)

Temps 2 : convergence

  • Revoir l’ensemble des énoncés de vision faits au temps de divergence de cette étape afin d’en choisir un seul qui présente les priorités et l’importance accordée;
  • Il peut être nécessaire de reformuler des énoncés ou d’en créer un nouveau qui reflète la compréhension présente de la situation.
  • Selon Isaksen, Dorval et Treffinger (2003), 3 critères sont requis pour reconnaître un problème, une difficulté, un souhait ou un objectif pouvant bénéficier du processus de créativité CPS on doit :
      1. avoir la propriété ou l’autorité décisionnelle pour décider les décisions nécessaires pour y parvenir : un manque de pouvoir risque de conduire à un échec;
      2. avoir une motivation à faire quelque chose dans un délai assez court. Il faut choisir un problème, une difficulté, un souhait ou un objectif pour lequel il existe de la motivation à agir pour permettre de passer à l’action et maintenir le cap lors de tourmentes et grands vents;
      3. se trouver devant un problème qui demande de l’imagination pour pouvoir être réalisé (c’est-à-dire que la solution n’est pas évidente).

Outil de créativité proposé : Is – Is not (versions française et anglaise)

Étape 2 – Formuler le défi

Temps 1 : divergence

  • Ne pas chercher immédiatement la solution au problème;
  • Explorer le problème : creuser le sujet en transformant l’énoncé de vision choisi en de multiples formulations de défis différentes pour disposer de plusieurs angles pour aborder le défi.

Outil de créativité proposé : Five Ws and H (versions française et anglaise)

Temps 2 : convergence

  • Vous devez vous retrouver à ce temps 2 avec un problème, une difficulté, un souhait ou un objectif décrits sous différents angles ce qui permet de considérer la vision sous une multitude de facettes et de perspectives.
  • Sélectionner lequel de ces énoncés de défi vient le mieux préciser les attentes;
  • Identifier la formulation du défi qui semble la plus pertinente ou proche du défi à relever, donc celle qui apparaît la plus prometteuse pour entrer avec force dans la phase de transformation et la recherche d’idées;
  • Exemple : au lieu de dire "comment pourrions-nous éviter la fuite de la nappe de pétrole?", reformuler plutôt par "comment pourrions-nous assurer la protection de l’environnement lors du pompage?"
  • Pour Miller, Vehar et Firestein (2004), un défi est bien formulé lorsqu’il est concis, clair et suffisamment large pour faire place à l’imagination. Il ne doit pas contenir de critères limitatifs afin de faciliter l’ouverture sur toutes les possibilités et sera articulé positivement pour se concentrer sur ce qui doit être accompli et non sur ce qui doit être évité.

Outils de créativité proposé : Problem statement  (versions française et anglaise)           Value analysis (versions française et anglaise)

Phase 2 – La transformation

Étape 3 : explorer les idées

Temps 1 : divergence

  • émettre LE PLUS GRAND NOMBRE D’IDÉES POSSIBLES pour résoudre le défi;
  • Formuler ces idées en débutant l’énoncé par un verbe d’action  comme, par exemple, faire, engager, identifier, etc.

Outils de créativité proposé : Brainstorming (versions française et anglaise)                    Lateral thinking (versions française et anglaise)

Temps 2 : convergence

  • Vous êtes prêt à débuter ce second temps de convergence lorsque vous jugez que vous avez suffisamment d’idées, aussi bien en nombre qu’en qualité, qui semblent pouvoir vous permettre l’accès à des solutions potentielles;
  • sélectionner les idées les plus prometteuses;
  • Favoriser une sélection à la fois réaliste et utile et, idéalement, la plus distinctive possible;
  • Il faut avoir le sentiment d’avoir dépassé les idées toutes faites et surmonter les barrières initiales qui limitaient la pensée.

Outil de créativité proposé : The Kipling Method (versions française et anglaise)

Étape 4 : formuler une solution

Temps 1 : divergence

  • Vous arrivez à cette étape avec une sélection d’idées susceptibles de pouvoir répondre au défi ou de faire partie de la solution;
  • Ces idées sont généralement imparfaites et elle nécessitent d’être améliorées avant de les évaluer de façon finale;
  • Examiner d’abord systématiquement tous les aspects positifs des idées avant de les critiquer de façon constructive.

Outils de créativité proposé :

Temps 2 : convergence

  • À ce temps, vous devez avoir l’impression que les idées sont pleinement développées, que les principales préoccupations ont été exprimées et répondues, que vous avez pris conscience de la valeur ajoutée potentielle apportée des idées, de leur unicité et que vous avez identifié les obstacles ou faiblesses à réduire, à contourner ou éliminer;
  • Sélectionner les idées qui pourront venir composer la solution;
  • Débuter votre énoncé d’idée sélectionnée par "Ce que nous nous voyons faire, c’est…" en intégrant la ou les idées retenues;
  • À la fin de cette étape, vous devriez détenir une solution à la fois nouvelle, utile et réaliste. Vous aurez été en mesure de comparer les différentes options pour ne retenir que celles que vous désirez conserver pour faire partie de la solution. Et cette solution sera bien souvent formulée à partir des idées choisies sur la base de critères claires;
  • La solution identifiée sera jugée intéressante et adaptée pour résoudre le défi. Idéalement, elle offrira en plus une solution pertinente qui offrira vraisemblablement une réponse au défi et, peut être même, un avantage unique, si elle est implantée avec succès.

Outil de créativité proposé : Matrice d’évaluation (versions française et anglaise)

Phase 3 – L’implantation

(À suivre)

_______________________________________________________________________________

Le processus de créativité improvisée pour les organisations de Fisher et Amabile (2009)

Ce second processus proposé a été conçu par Colin M. Fisher et Teresa Amabile en 2009.

Nous vous proposons une traduction libre de ce processus en français :

Éléments importants alimentant les composantes du processus :

  • Expertise : une connaissance des faits et données relatives au problème et des processus et routines associés;
  • Processus associés : une gestion des risques et des stimulis favorisant la créativité,
  • Motivation intrinsèque : motivation associée à l’opportunité que présente la résolution du problème et à l’intérêt individuel de le résoudre;
  • Environnement du travail : une structure minimale, une culture d’expérimentation et de l’information disponible en temps réel favorisant la créativité

3 étapes simultanées

Dans ce processus de créativité improvisé pour les organisations, les 3 étapes du processus se réalisent de façon presque simultanée : la présentation du problème, la génération d’une réponse et sa réalisation se réalise d’une façon fluide, dans un processus qui passe d’une étape à l’autre, en continu jusqu’à ce que la réalisation d’une réponse définitive constitue l’extrant de ce processus.

Outils de créativité associés

Pour l’étape de présentation du problème, nous vous recommandons les outils de créativité suivants :

Pour l’étape de génération d’une réponse :

Pour l’étape de réalisation d’une réponse :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s