Li-Fi, la lumière libre pour communiquer

Image provenant de http://www.naka-lab.jp/

Un système de communication sous-marin pour plongeurs développé par la compagnie Nakagawa Laboratories inc. du Japon.

L’œil humain est un organe complexe et fascinant que les scientifiques n’arrivent pas encore à reproduire. Et pourtant, il a des limites bien concrètes. Prenons par exemple la vitesse de traitement des images : au-delà de 10 à 12 images par seconde, l’œil n’arrive plus à voir les images séparément et une illusion de continuité est créée, phénomène qui nous permet d’apprécier les films et vidéos composés de 24 images par seconde et plus. Le même phénomène nous permet aussi de voir la lumière d’une lampe comme si elle n’oscillait pas, même si en réalité elle oscille, entre lumière et noirceur.

Image provenant de http://upload.wikimedia.org/

Illustration d'une fontaine de lumière de Daniel Colladon en 1884.

Des chercheurs de plusieurs universités et laboratoires de par le monde ont compris qu’il était possible de transmettre des données numériques en utilisant cette source, la lumière correspondant à «1» en code binaire et l’absence de lumière, à «0». Bien que le principe de transmissions de données par fibres optiques ait été découvert par Daniel Colladon et Jacques Babinet à Paris vers 1840, l’usage de la lumière «libre» (non confinée dans une fibre optique) comme mode de transmission de données numériques présente de nombreuses avenues de recherche et de développement. Cette technologie appelée VLC (pour Visible Light Communication) ou Li-Fi encore en évolution, nous laisse aujourd’hui entrevoir tout le potentiel qu’elle contient…

Lire la suite

NthDegree Technologies : des panneaux lumineux composés de micros LED

Des lumières imprimables? C’est le nouveau produit que nous propose la compagnie NthDegree Technologies, située à Tempe, Arizona, États-Unis.

Ça ressemble à du papier lumineux :  cette jeune compagnie espère bien remplacer les ampoules incandescentes avec ce produit innovateur.

Lire la suite

Des tatous électroniques pour révolutionner les suivis médicaux et pour le monde des jeux !

Vous vous rappelez des cartes de tatous non permanents qu’il était possible d’acheter, lorsque enfant, au dépanneur du coin ?

Le concept de ces tatous non permanents pourraient bientôt révolutionner les façons de faire le suivi médical des patients et servir d’interface dans le monde des jeux électroniques.

Lire la suite

PixMob : technologies de lumières LED interactives pour des effets saisissants !

Vincent Leclerc, diplômé du Massachusetts Institute of Technology (MIT), situé à Cambridge, MA, États-Unis et David Parent ont créé la compagnie Eski il y a 5 ans. Cette entreprise se spécialise dans les technologies associées aux medias. Le groupe Arcade Fire a eu recours à eux pour un spectacle qu’ils ont donné au festival Coachella en Californie, le 16 avril 2011 à plus de 80 000 personnes. Eski a utilisé la technologie PixMob pour cet évènement…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lire la suite

Remplacer les lumières de rue par des arbres luminescents

C’est en cherchant à améliorer des lumières LED que Yen Hsun Su et ses collègues de « l’Academia Sinica » et du « National Cheng Kung University » àTaipei et Tainan ont découvert qu’il était possible de rendre des arbres luminescents. Ils ont introduit des nanoparticules de couleur or dans des feuilles de « Bacopa caroliniana » : la chlorophylle des feuilles a produit cette luminescence rougeâtre.

Références

http://inhabitat.com/

http://www.rsc.org/

http://www.popsci.com/