DES SOLUTIONS pour les DÉBRIS SPATIAUX

Image provenant de http://cdn.fr.ubergizmo.com/

Le mode de fonctionnement du satellite nettoyeur suisse Clean Space One

Cet article fait suite à l’article appelé «Que faire des débris spatiaux?» proposé le 20 février 2012 sur ce site.

Le problème que cause les gros débris spatiaux ne se résoudra pas tant que les pays qui utilisent des fusées lanceur de satellites et autres vaisseaux spatiaux n’élaboreront pas de solutions pour retirer de l’orbite les débris que ces fusées laissent dans l’espace. Mais comment faire?

Lire la suite

QUE FAIRE des DÉBRIS SPATIAUX?

Image provnenat de http://upload.wikimedia.org/wikipedia/

Cartographie des principaux débris spatiaux en orbite terrestre basse

Beaucoup de débris stellaires tournent autour de la planète Terre en orbite terrestre basse. Il y en a tellement que si rien n’est fait, il pourrait se produire une cascade de collisions pouvant rendre cette zone orbitale inutilisable, selon un rapport émis en 2011 par le Conseil National de Recherche (PDF). Les risques que la station spatiale internationale ou tout autre satellite en fonction soient endommagés augmentent constamment. Y a-t-il une solution à ce problème?

Lire la suite

Robonaut 2 : après la Station Spatiale, la Lune?

Image provenant de http://www.planet-techno-science.com/

Image provenant de http://www.nasa.gov/Il y a actuellement des robots «en mission» dans la Station Spatiale Internationale (ISS), le robot Robonaut 2 (R2) et trois robots SPHERES, accompagnant les 6 membres d’équipage de l’expédition 30. Ces robots ont des missions bien précises à remplir. Dans un premier volet, nous vous présentons la mission de Robonaut 2 et ses projets d’avenir…

Lire la suite

CAFE Green Flight Challenge 2011 : les gagnants !

Le concours appelé «CAFE Green Flight Challenge 2011» est terminé ! Rappellons les règles de ce très difficile concours : la NASA a lancé un concours appelé «CAFE Green Flight Challenge» qui récompensera par une bourse totale de $1,65 million l’équipe qui réussira à faire voler un avion vert sur une distance de 322 km (200 milles) en moins de 2 heures en utilisant l’énergie équivalente à  4 litres d’essence (1 gallon US) ou moins par occupant. 14 équipes se sont enregistrées à cette compétition qui s’est déroulé du 25 septembre au 3 octobre 2011. Les prix ont été remis hier, le 3 octobre au NASA Ames Research Center, Moffett Field, en Californie.

Des 14 équipes inscrites, 3 seulement ont rencontré l’ensemble des exigences et ont pris leur envol. Et les gagnants sont…

Lire la suite

Le projet Spice : peut-on réduire la température terrestre?

Peut-on réduire l’effet des changements climatiques en réduisant, de façon contrôlée,  la température moyenne de la Terre? Est-il possible d’imiter ce que la nature réussit à faire en matière de réduction de température terrestre? Ces questions importantes, des scientifiques des universités Bristol, Cambridge, Edinburgh et Oxford, et de la compagnie Marshall Aerospace, tous d’Angleterre, vont tenter d’y répondre en réalisant un projet de géo-ingénierie, le projet Spice, pour Stratospheric Particle Injection for Climate Engineering.

Lire la suite

Quelle source d’énergie pour les futures missions habitées sur la Lune et Mars ?

Comment produire l’énergie requise pour survivre sur la Lune ou la planète Mars est une question vitale : sans source fiable d’énergie, les futurs explorateurs risquent de ne pas survivre. Des sources d’énergie connues, l’énergie solaire et nucléaire ont servies pour répondre à différents besoins relatifs à l’espace jusqu’à présent.

Lire la suite

CAFE Green Flight Challenge : 322 km en moins de 2 heures avec 4 litres d’essence par occupant !

L'Elecktra One de l'équipe PC Aero

La NASA a lancé un concours appelé «CAFE Green Flight Challenge» qui récompensera par une bourse totale de $1,65 million l’équipe qui réussira à faire voler un avion  vert sur une distance de 322 km (200 milles) en moins de 2 heures en utilisant l’énergie équivalente à  4 litres d’essence (1 gallon US) ou moins par occupant. 13 équipes se sont enregistrées à cette compétition qui se déroulera du 25 septembre au 3 octobre 2011. Les prix seront remis le 3 octobre au NASA Ames Research Center, Moffett Field, en Californie. Les équipes inscrites sont :

Mountain View

soit les équipes suivantes :

#

Resp./Équipe

Avion

État

# de Siège

Puiss. Max (kW)

Span (pi.)

Energie

1

Einar Enevoldson/PC Aero

Elektra 1

CA

1

21

27,6

Électrique

2

Gene Sheehan/Feuling GFC

Team Feuling GFC

CA

1

16

16,7

Électrique

3

Gregory Cole/Windward Performance

Goshawk

OR

2S

N/A

51

Électrique

4

Lawrence Speer/Green-Elis

Greenelis PXLD

CA

2S

30

35,5

Diesel

5

Mike Stude/Michael Stude

Wings of Salvacion

KS

1

32

16,7

Éthanol

6

Richard Anderson/
Embry-Riddle Aeronautical University

Eco-Eagle

FL

2S

100

75

Hybride

7

John W. McGinnis/Synergy

Synergy

MT

6

142

32

Bio-diesel

8

Greg Stevenson/GSE-Aerochia

Econo-Cruiser 3000

CA

2T

15

48,3

Bio-essen. hybride

9

Ira Munn/IKE Aerospace

Seraph

CA

1

30

15

Bio-diesel hybride

10

Eric Raymond/e-Genius

e-Genius

CA

2S

60

55,4

Électrique

11

Jim Lee/Phoenix Air

PhoEnix

FL

2S

44

47,3

Électrique

12

Scott Sanford/Yuneec

Yuneec E 1000

CA

3

120

56

Électrique

13

Jack Langelaan/Pipistrel
Penn State University

Taurus G4

PA

4

Ce concours est doté de la bourse la plus importante jamais octroyé pour des projets d’aviation civile.

Est-ce l'Econo-Cruiser 3000 de l'équipe GSE-Aerochia ?

Les retombées des recherches & Développement que feront les participants à ce concours peuvent influencer l’avenir de l’aviation mondiale… Nous vous reviendrons avec des analyses plus poussées des projets de R&D des participants et de la fondation CAFE. D’ici là, il vous est possible de suivre les hyperliens fournis dans le tableau ci-dessus pour en savoir un peu plus sur les participants à ce concours.

Références

http://www.nasa.gov/

http://cafefoundation.org/

.

# Team Leader/Team Name Vehicle Name State Seats Max Power (kW) Span (feet) Energy

.

1 Einar Enevoldson/PC Aero Elektra 1 CA 1 21 27.6 electric

.

2 Gene Sheehan/Fueling GFC Team Feuling GFC CA 1 16 16.7 electric

.

3 Gregory Cole/Windward Performance Goshawk OR 2S na 51.0 electric

.

4 Lawrence Speer/Green-Elis Greenelis PXLD CA 2S 30 35.5 diesel

.

5 Mike Stude/Michael Stude Wings of Salvacion KS 1 32 16.7 ethanol

.

6 Richard Anderson/
Embry-Riddle Aeronautical University
EcoEagle FL 2S 100 75.0 hybrid

.

7 John W. McGinnis/Synergy Synergy MT 6 142 32.0 bio-diesel

.

8 Greg Stevenson/GSE-Aerochia Econo-Cruiser 3000 CA 2T 15 48.3 bio-fuel-hybrid

.

9 Ira Munn/IKE Aerospace SERAPH CA 1 30 15.0 biodiesel-hybrid

.

10 Eric Raymond/e-Genius e-Genius CA 2S 60 55.4 electric

.

11 Jim Lee/Phoenix Air PhoEnix FL 2S 44 47.3 electric

.

12 Scott Sanford/Yuneec Yuneec E 1000 CA 3 120 56.0 electric

.

13 Jack Langelaan/Pipistrel-
Penn State University
Taurus G4 PA 4

PELICAN: UN QUADROCOPTER ALIMENTÉ PAR LASER !

Imaginez : Un petit drone hélicoptère appelé Pelican muni d’une batterie lui donnant une autonomie de vol de 20 minutes et qui arrive à se maintenir en vol, à 10 mètres du sol, pendant plus de 12 heures ! Comment ? Un faisceau laser pointant sur les cellules photovoltaïques situées sous le drone ont permis de maintenir sa batterie rechargée.

Le drone a été conçu par la compagnie allemande Ascending Technologies et le système laser du drone a lui été développé par la compagnie LaserMotive de Seattle au États-Unis. Cette compagnie avait gagné en 2009 un concours organisé 5 ans plus tôt par la Nasa pour un système de transmission d’énergie laser.

Références

http://www.economist.com/

http://www.smartplanet.com/

Un pneu increvable… pour la Lune

Vous vous imaginez changer un pneu sur un véhicule lunaire ? La NASA a voulu s’assurer que cette situation n’arrivera pas.

Elle s’est associée avec la compagnie Goodyear pour développer un pneu pratiquement increvable.   Le nouveau pneu sans air appelé « Spring Tyre » améliore le design des pneus employés sur le Lunar Roving Vehicle (LRV) conduit par les astronautes lors des missions  Apollo 15 et 17 (1971 et1972). Ce pneu a gagné le concours R&D 100 award pour l’innovation, concours tenu à Orlando, en Floride le 11 novembre 2010.